Compétences organisationnelles, de gestion et de communication

Le présent est caractérisé par un changement sans précédent, connu sous le nom de Troisième Révolution Industrielle, où de nouvelles technologies telles que les énergies renouvelables ou les outils numériques de gestion et de transmission prennent forme et où le développement professionnel futur doit être ciblé, afin qu’il n’y ait pas de décalage entre l’offre et la demande d’emploi. En ce qui concerne le secteur de la construction, nous pourrions aborder l’introduction des nouvelles technologies sous trois aspects différents : la construction économe en énergie et durable, la numérisation et les compétences en matière d’organisation, de gestion et de communication.

D’une part, les mesures d’efficacité énergétique requises par les institutions sont de plus en plus exigeantes. Selon les objectifs de développement durable et les objectifs européens pour 2030, l’efficacité énergétique doit être augmentée de 35 %, les émissions de gaz à effet de serre doivent être réduites de 40 % et un taux d’énergie renouvelable de 35 % doit être atteint. Le nouveau défi pour le secteur du bâtiment est d’élargir encore les connaissances et d’intégrer les technologies environnementales modernes et de mettre en œuvre ces mesures d’efficacité énergétique dans ces dernières afin de réduire la consommation et de devenir plus durable avec l’environnement. À l’échelle mondiale, les bâtiments consomment plus d’un tiers de l’énergie totale utilisée dans les utilisations finales et sont à l’origine de près d’un cinquième des émissions totales de gaz à effet de serre. La réduction de la consommation d’énergie dans les bâtiments est un impératif en matière de changement climatique, mais c’est aussi une opportunité commerciale.

D’autre part, le secteur de la construction évolue également rapidement avec les technologies numériques. Récemment, le potentiel des systèmes BIM (Building Information Modeling) pour la gestion efficace des projets de construction commence à être exploité. Il s’agit d’un logiciel capable de représenter les propriétés physiques et fonctionnelles d’un bâtiment de telle sorte qu’une ressource de connaissances soit obtenue dans un environnement technologique commun où les informations sont partagées et constitue une base fiable pour les décisions pendant le cycle de vie du projet, depuis sa conception jusqu’à sa démolition. Ces types d’outils permettent de réaliser de nombreuses économies et de rationaliser les processus, ils seront donc essentiels dans un avenir imminent et il est important que les stagiaires actuels les connaissent bien.

Enfin, il faut souligner l’importance des compétences en matière de gestion et de communication au niveau de l’organisation. La manière dont l’information circule dans une organisation, entre les départements, entre les collègues de la direction, les formateurs et les stagiaires est cruciale. Il s’agit d’un processus complexe qui prend beaucoup de temps à construire, à entretenir et à améliorer en permanence. Une communication efficace peut rendre la collaboration productive et mutuellement bénéfique, en particulier pour les formateurs. L’utilisation et la mise en œuvre des technologies numériques pour la communication, ainsi que les réseaux sociaux et les environnements virtuels peuvent également nous offrir très efficacement le soutien nécessaire à une bonne communication et à une bonne gestion dans le domaine des travaux de construction.

Le projet CONDAP vise à soutenir l’offre de formation professionnelle pour les formateurs dans le secteur de la construction en proposant un cours modulaire complet qui garantit un accès facile et gratuit au matériel et aux outils pédagogiques pertinents, répondant ainsi aux besoins des prestataires de formation professionnelle et des stagiaires du secteur. Après avoir recueilli les opinions des différents acteurs du secteur du bâtiment et de la formation au moyen de différentes enquêtes et études documentaires, les partenaires du projet ont élaboré trois unités thématiques différentes à cette fin:

  • UD1: Efficacité énergétique et construction durable
  • UD2: La numérisation dans la construction
  • UD3: Compétences en matière d’organisation, de gestion et de communication

Ce livre contient une collection de la première unité didactique.

Le consortium de ce projet est formé par cinq partenaires de différents pays et avec des profils différents mais complémentaires afin de répondre aux objectifs du projet. Les différents partenaires sont issus du secteur de la formation professionnelle, de la recherche et du monde universitaire. Plus précisément, le consortium est composé des organisations suivantes:

* INSTRUCTUS (www.instructus.org)- Royaume-Uni
* Vilniaus statybininku rengimo centras (www.vsrc.lt)- Lituania
* Universitat Politècnica de València (http://www.upv.es/)- Espagne * EXELIA (www.exelia.gr/en)- Grèce
* EBC (http://www.ebc-construction.eu/)- Belgique

Ce travail a été possible grâce aux contributions de toutes les personnes qui forment les différentes équipes du projet CONDAP, ainsi que des entreprises et organisations dont ont été extraits certains contenus du présent travail.

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du projet CONDAP «Digital skills for workplace mentors in construction sector apprenticeships.» financé par l’Union européenne au titre du programme Erasmus+ et de l’action clé 2 : Coopération pour l’innovation et l’échange de bonnes pratiques (partenariats stratégiques pour l’enseignement et la formation professionnels), Numéro de référence 2018-1-UK01-KA202-048122.

(…)

Les auteurs

Acceso al libro